Retour galerie de projets

@Friends

145 votes
"Un interprète Isf au tableau en classe"
       
Département : Seine-Maritime
Thématiques : Education
 

DESCRIPTION DU PROJET

Nous avons imaginé un projet pour aider les élèves en situation de handicap . Nous avons réfléchi et décidé de travailler sur les handicaps auditifs. Les élèves présentant des troubles auditifs ne peuvent que rarement suivre une scolarité normale car ils ne comprennent pas les consignes, nous avons donc imaginé un interprète en LSF qui apparaitrait sur le tableau en classe et qui traduirait aussitôt ce que dit l'enseignant;

Qu’est-ce que cela apportera à l’humanité, à la planète ?

A chaque rentrée, c’est pareil : l’Association nationale des parents d’enfants sourds (Anpes) reçoit une flopée de témoignages de familles désemparées «Ils sont tellement nombreux, c’est très lourd…», souffle sa présidente, Catherine Vella. Manque cruel d’écoles proposant des cours en langue des signes, enseignants refusant de porter un micro en classe, élève sachant tout juste écrire son prénom alors qu’il est en CM1… Les exemples de problèmes dans la scolarisation des enfants sourds ne manquent pas. La fameuse loi de 2005 sur le handicap a reconnu la langue des signes comme une langue à part entière et garantit aux parents le droit de scolariser leur enfant dans l’école de quartier et le choix du mode de communication utilisé en classe. Mais «dans les faits, l’Education nationale ne l’a jamais appliquée, tacle Catherine Vella. Très rares sont les enfants sourds qui ont une scolarité convenable. Ils ont le droit d’entrer dans une école mais ils n’ont pas accès à l’instruction. . issu du journal LIBERATION "Les enfants sourds n'ont pas accès à l'instruction» Par Elsa Maudet — 13 septembre 2016 à 12:47

EN QUOI CELA EST-IL INNOVANT ?

Notre projet est innovant car la traduction est en simultanée. En effet l'enseignant parle . La voie est entendue par l'ordinateur est reconnue, la voie est alors mise en format texte dans le programme , ce programme va alors transformée le texte en utilisant la syntaxe de la langue des signes française puis va projeter au tableau sous forme de video un avatar qui va permettre à l'élève de comprendre et de suivre les consignes en même temps que les autres. La difficulté de ce projet est la double transformation du langage écrit en langage texte puis la transformation du langage texte en vidéo.

 
Documents transmis par l'équipe
 
 
 
   


Cette promotion n'est pas gérée ou parrainée par Facebook. Les informations que vous communiquez sont fournies au client de l'application Science Factor et non à Facebook.