Retour galerie de projets

Smart my reload

131 votes
"Solution pour recharger durablement les véhicules électriques"
       
Département : Pas-de-Calais
Thématiques : Transport, mobilité
 

DESCRIPTION DU PROJET

Le projet vise à trouver une solution au rechargement des véhicules électriques qui sont appelés à remplacer les véhicules à moteur thermiques. Après nos recherches et nos expériences, nous avons constaté les problèmes suivants: faible autonomie, rechargement difficile par manque de bornes dans les villes, et utilisation d'énergie non renouvelables pour créer l'électricité. Notre projet qui implique une modification sur les voitures électriques actuelles et sur les routes permet d'apporter une solution. Il s'agit de recharger les véhicules à l'aide d'un système d'induction qui agit lorsque le véhicule est à l'arrêt ou lorsqu'il est en mouvement. Sur une place de parking, l'électricité produite à partir des panneaux photovoltaïques ou des éoliennes est envoyé dans support placé au sol. La voiture qui est garée se recharge automatiquement si il y a du soleil ou du vent grâce à une plaque accrochée sous le sol de la voiture en utilisant le phénomène d'induction. Lorsque la voiture est en mouvement, la route est transformée en une sorte d'alternateur grâce à des aimants. La plaque sous la voiture agit alors comme un aimant qui passe rapidement devant les aimants fixés au sol et cela créer un champ électro-magnétique qui, transformé en électricité, permet de recharger les batteries électriques.

Qu’est-ce que cela apportera à l’humanité, à la planète ?

Depuis que nous avons commencé à utiliser les énergies fossiles, les hommes progressent très vite mais le prix du réchauffement climatique est trop élevé. De plus en plus, nous avons besoin de nous déplacer mais nous avons besoin de trouver une façon raisonnable d'utiliser l'énergie pour pouvoir le faire. Le remplacement des véhicules qui consomment de l'essence par les véhicules électriques se met en place progressivement. Mais aujourd'hui l'électricité est fabriquée à partir d'énergie non renouvelables comme le charbon ou le nucléaire (plus de 70% de France). De ce fait utiliser une voiture électrique qui fonctionnerait avec de l'électricité non propre revient à déplacer le problème de pollution même si les études montrent qu'au final la production de C02 est moins importante. Notre solution permet de limiter l’utilisation des sources d’énergies fossiles ou nucléaires en rechargeant autant que possible les véhicules électriques à partir des énergies renouvelables. De plus, le fait de ne plus se poser de questions sur l'autonomie devrait favoriser et motiver les personnes qui ne trouvent pas intéressante l'utilisation des véhicules électriques.

EN QUOI CELA EST-IL INNOVANT ?

Depuis que la société fabrique des véhicules électriques, il y a toujours eu des personnes pour mettre en avant les problèmes de ces voitures. L'autonomie et le rechargement des batteries sont des arguments qui sont souvent utilisés pour dire que les voitures à moteur thermiques sont mieux, même si elles sont produisent des gaz à effet de serre. Notre proposition de réaliser des voitures qui peuvent se recharger facilement que ce soit à l'arrêt ou lors d'un déplacement est innovant. On évite le problème des bornes électriques qui ne sont pas toujours en disponible et des manipulations des câbles de rechargement qui peuvent être volées lorsqu'on ne reste pas à côté de la voiture. La technologie qu'il faut rajouter aux voitures électriques déjà existante n'est pas très compliqué car il s'agit de placer la plaque d'induction sous le voiture en s'assurant qu'elle ne s'abîme pas trop. En ce qui concerne les routes qui sont souvent entretenues, on va pouvoir rajouter la technologie des aimants dans la chaussée au fur et à mesure des entretiens. On peut même imaginer des voies réservées pour les véhicules électriques sur les autoroutes afin de permettre aux utilisateurs de traverser la France sans utiliser de rechargement.

 
Documents transmis par l'équipe
 
 
 
   


Cette promotion n'est pas gérée ou parrainée par Facebook. Les informations que vous communiquez sont fournies au client de l'application Science Factor et non à Facebook.